orfevre

Devenir bijoutier, formation et emploi possible

Reconnu comme artisan, le bijoutier est le professionnel qui conçoit et donne vie à des bijoux de toutes sortes. Il fabrique des colliers, des bagues, des bracelets et des boucles d’oreilles et il sertit les pierres précieuses. Mis à part cela, il peut également assurer la réparation, l’entretien et la transformation des bijoux et il peut vendre ses créations.
C’est un métier qui nécessite un savoir-faire, du talent et de la créativité. Il est accessible via différentes formations en option et il promet de nombreux débouchés.

Les formations pour devenir bijoutier

Pour devenir bijoutier, il est possible de suivre une formation initiale et de décrocher un CAP, un BMA ou un DMA.
Le CAP est envisageable après la classe de troisième et il s’obtient en deux ans. Il se décline en différentes filières, ne citant que le CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie option bijouterie sertissage, le CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie option polissage finition, le CAP Art du bijou et du joyau et le CAP Lapidaire option B pierres de couleur.
Le BMA ou Brevet des Métiers d’Art, quant à lui, s’intègre après un CAP Bijoutier et requiert deux années supplémentaires.
Enfin, le DMA ou Diplôme des Métiers d’Art parcours arts du bijou et du joyau est une formation accessible aux bacheliers de toute filière, aussi titulaires d’un CAP Bijoutier. Elle se déroule en deux ans et elle est la plus recherchée en joaillerie.
Outre les formations initiales, il est également possible de suivre une formation continue pour devenir bijoutier. Le CQP Opérateur en sertissage ou le CAP art et techniques de bijouterie-joaillerie constitue, par exemple, une meilleure alternative dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Et pour les bijoutiers déjà en activité, il est possible de se spécialiser en optant pour le CQP Expert en polissage ou le CQP Concepteur 3D en bijouterie-joaillerie.

Les débouchés du bijoutier

Tout bijoutier débutant commence généralement sa carrière en étant salarié dans une bijouterie. Il peut travailler pour une grande marque de luxe, pour une entreprise de créateurs ou pour la grande distribution et il peut bénéficier d’un salaire assez intéressant.
Après quelques années, il peut se spécialiser dans une fonction en particulier. Il peut par exemple se concentrer sur la restauration des bijoux. Sinon, il peut aussi se performer dans le travail d’un matériau en particulier tel que l’or ou l’argent.
Avec quelques années d’expérience, il peut s’installer à son compte et ouvrir sa propre bijouterie. Et si son business se développe, il peut trouver facilement de nombreuses opportunités d’emploi.