boutique de mode

Vendeur ou vendeuse en boutique de mode, les formation et salaire

Également appelé vendeur en prêt-à-porter, le vendeur en boutique de mode est le professionnel qui accueille et conseille les clients.

Il a pour principales missions de recevoir les clients, d’identifier leurs besoins et de proposer des produits susceptibles de les satisfaire.
Il connaît par cœur les tendances ainsi que les caractéristiques de chaque vêtement, chaussure et accessoire de mode proposé par le magasin. Et parfois, il est aussi amené à assurer des tâches de gestion de stocks, de rangement, d’étiquetage, de mise en rayon, de préparation de commandes et d’encaissement des achats.

Les formations

De nos jours, il est tout à fait possible d’accéder au métier de vendeur en boutique de mode sans diplôme préalable. Mais puisque la plupart des recruteurs favorisent les candidats diplômés, il vaut mieux suivre des formations spécifiques en la matière et décrocher au minimum un CAP commercial.
Après la troisième, il faut généralement 2 ans pour préparer un CAP Employé de commerce multi-spécialité ou un CAP Employé de vente spécialité services à la clientèle. Et pour plus de stabilité, il ne faut pas hésiter de continuer jusqu’au Bac Pro Commerce, voire même jusqu’au BTS Management des unités commerciales pour espérer une rapide évolution vers des fonctions de management.
Le cas échéant, il est à savoir qu’il existe également des formations intéressantes organisées par certains centres de formation privées. C’est le cas justement des formations courtes de conseiller de vente qui permet de maîtriser l’aspect commercial du métier.

Les débouchés et le salaire

Comme son nom l’indique, le vendeur en boutique de mode travaille généralement dans un magasin de prêt-à-porter. Il exerce son métier dans des boutiques de vêtements franchisées ou non, dans les centres commerciaux ou dans les grandes surfaces. Avec de l’expérience, il peut aussi accomplir ses missions au sein d’une boutique de haute-couture.
Quoi qu’il en soit, un débutant gagne en moyenne 1 700 euros bruts par mois. Son salaire peut être compris entre 1 333 euros et 2 250 euros brut par mois s’il intervient en France. Souvent, des primes viennent compléter la rémunération fixe d’un vendeur de prêt-à-porter. Ce professionnel peut effectivement obtenir des commissions ou des pourcentages sur les ventes pour arrondir ses fins de mois.
Avant de clôturer ce post, il convient de noter enfin que les vendeurs talentueux sont actuellement très recherchés par les recruteurs. Le pays enregistre des milliers de postes libres par an pour vendre des articles de mode.