café en grain

Comment devient-on torréfacteur ?

Comme son nom l’indique, le torréfacteur est le spécialiste de la torréfaction. En général, il s’agit de torréfier le café et l’opération consiste à cuire le café vert pour qu’il se pare de sa jolie robe brune tout en acquérant de belles saveurs.

Jusque-là, il n’existe pas de formation officielle pour devenir un torréfacteur. Le métier n’est pas encore réglementé par l’Etat, même s’il est possible d’effectuer certaines études pour décrocher certains diplômes.

Les formations

La plupart des torréfacteurs héritent effectivement du savoir-faire des anciens artisans. Ils ne sont pas allés dans une école en particulier. Ils ont appris les différentes méthodes de torréfaction auprès des torréfacteurs confirmés.
Pour ce qu’il en est des professionnels en reconversion, ils s’intéressent souvent à des formations brèves. Ils suivent tout simplement des formations d’approfondissement sur le monde du café en grain et de la torréfaction.
Quoi qu’il en soit, un diplôme de niveau CAP, BEP ou Bac Pro dans le secteur de l’alimentaire pourra constituer une bonne base si le torréfacteur souhaite travailler dans l’industrie. Certains recruteurs peuvent également exiger un BTS ou un DUT en industrie alimentaire.
Pour ce qu’il en est des postes en coffee shop, les formations en alternance dispensées par les écoles privées conviennent parfaitement au métier de torréfacteur et de barista.

Les qualités requises

Formé ou non, le torréfacteur doit avoir toutes les qualités requises pour maîtriser son métier. Entre autres, il doit posséder des connaissances poussées sur le café. Il doit connaître les différents types de café ainsi que leurs propriétés respectives et il doit savoir sélectionner les meilleurs cafés et les meilleures origines de cafés.
Être passionné de café ne suffit pas, il faut aussi disposer d’une excellente culture en café, voire même se tisser un bon réseau de fournisseurs. Par ailleurs, le torréfacteur doit savoir comment adapter la cuisson et la mouture de chaque café pour en faire ressortir tout son potentiel et comment transformer tel ou tel café en une boisson savoureuse.
En ce qui concerne son savoir-faire technique, le torréfacteur doit savoir utiliser différents matériels de torréfaction, notamment ceux généralement utilisés dans les coffee shop et ceux utilisés sur une ligne de production industrielle.
En outre, devenir torréfacteur nécessite la possession des aptitudes propres au métier. En plus de la passion, il faut être bien cultivé, curieux et créatif. Il faut aussi avoir un nez affûté de qualités gustatives développées et il faut faire preuve d’organisation et d’une grande rigueur.