Campagne de l’OPPBTP pour mieux intégrer les intérimaires dans le BTP

Le BTP se classe parmi les secteurs qui font le plus appel au travail temporaire. L’accompagnement de ces collaborateurs revêt une grande importance en matière de santé et de sécurité. L’intérim dans le BTP présente en effet une forte sinistralité, bien supérieure à celle des salariés permanents. 

Du 2 novembre au 23 décembre 2022, l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) lance donc une campagne d’information auprès des entreprises du BTP. Cette campagne insiste particulièrement sur l’importance de la bonne intégration des salariés intérimaires dans les équipes et collectifs de travail. Pour ce faire, les entreprises peuvent s’appuyer sur trois axes :

  • anticiper : définir précisément le rôle et les missions de l’intérimaire, évaluer ses compétences en particulier en termes de sécurité ;
  • accueillir : vérifier l’adéquation des compétences avec le poste proposé et s’assurer de la bonne compréhension des messages et des directives données ;
  • accompagner : nommer un compagnon tuteur pour guider l’intérimaire et veiller à intégrer ce dernier aux moments de prévention sur le chantier.

Visuel de la campagne « Pack sécurité. Intérimaires BTP » de l’OPPBTPÀ travers cette campagne, l’OPPBTP souhaite aussi faire prendre conscience aux entreprises des bénéfices liés à une bonne intégration de leurs intérimaires : réduction des accidents du travail, amélioration de la performance des chantiers, montée en compétences grâce à un bon accompagnement, fidélisation du personnel et attractivité de l’entreprise, optimisation de la communication.

Pour sensibiliser et informer les entreprises, un pack sécurité est mis à disposition sur le site www.LePackSECURITEinterimairesBTP.fr.

Les entreprises pourront y retrouver une offre documentaire spécifique et très complète dont : 

  • des vidéos de sensibilisation et de témoignages ;
  • des fiches outils pratiques (demande de personnel intérimaire, check-list intégration intérimaire, liste de postes à risques particuliers, formation obligatoire) ;
  • des kits d’information pour sensibiliser les salariés à la prévention (quart d’heure sécurité, réunion de sensibilisation…).
Pour en savoir plus

Source