Repérer et remobiliser les décrocheurs et les invisibles via les réseaux sociaux

Le Haut-commissariat aux compétences organise le 24 novembre 2022 un événement autour des maraudes numériques, une démarche innovante permettant d’aller à la rencontre des jeunes en situation de décrochage scolaire ou social afin de les remobiliser. Les échanges auront lieu de 10h00 à 12h45 au ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion, salle des Accords, 127 rue de Grenelle, 75007 Paris.

Une matinée pour une grande cause

Publics dits « invisibles » et « inaudibles », les jeunes en situation de décrochage social et/ou scolaire se caractérisent par leur distance aux acteurs et leur isolement, ainsi que par leurs fragilités uniques ou cumulées. S’ils évoluent souvent en marge des dispositifs d’accompagnement auxquels ils pourraient pourtant prétendre, ils nouent pourtant des liens nouveaux, pouvant passer par un autre monde qui bouscule les codes et dans lequel ils se reconnaissent : les réseaux sociaux, les plateformes de streaming, de jeu en ligne, d’e-sport

Pour prendre en compte ces nouvelles réalités, le Plan d’investissement dans les compétences a choisi d’adopter des approches pour « aller-vers » ces jeunes et les « faire-venir » en s’appuyant sur leurs propres codes et modes de communication. Le pari consiste à ne plus considérer la culture numérique comme un monde qui isole mais comme un monde qui inclut, qui crée du lien.

C’est le sens de l’appel à projets « maraudes numériques » lancé en juillet 2021 pour explorer ces nouvelles approches, prendre contact avec les jeunes et les remobiliser. Onze projets très différents ont été retenus à la suite d’une étape de sélection qui a impliqué des experts mais aussi un comité des bénéficiaires.

Cette matinée permettra de mettre en visibilité ces projets, pour analyser ce qu’ils disent sur notre société et ce qu’ils apportent à leurs bénéficiaires. Elle permettra de donner la parole aux dits « décrocheurs » pour ne plus les considérer les comme étant en « marge » de notre société, mais bien au contraire mobiliser leurs modes de communication pour faire de cet « autre monde » le nôtre.

Programme prévisionnel

10h00-10h15 | Introduction

Carine Seiler, haut-commissaire aux compétences :

un appel à projets pour développer le pouvoir d’agir, redonner envie, reconnaitre une place

10h15-11h15 | Aller vers l’« autre monde » pour renouer le dialogue et redonner envie

  • Des animations « vidéos / démonstrations » des méthodes de repérage des jeunes via les réseaux sociaux
  • Vidéos et présentations visuelles, démonstration des projets
  • Interventions de Stephan Euthine, président du comité de sélection de l’appel à projets (ancien président de France e-sport), des porteurs de projets et d’accompagnateurs de porteurs de projets
  • Témoignages de jeunes repérés

11h15-11h45 | Décrypter

Ce que cet appel à projets dit sur notre société, sur ces nouveaux liens, ces nouvelles formes de communication (le lien qui se retisse). Le regard croisé d’un grand témoin et d’un acteur de l’autre monde, le monde des nouveaux modes de communication des jeunes (réseaux sociaux, streaming, e-sport et jeux en ligne)

 

  • Norbert Alter, sociologue et professeur des universités à Dauphine et Sciences Po Paris. Son champ d’expertise et de recherche couvrent divers thèmes ; la « différence », la marge, les systèmes de coopération et d’« innovation ordinaire » dans les pratiques sociales ;
  • Nicolas Di Martino, dirigeant de ZQSD Productions, agence d’organisation évènementielle et vidéo spécialisée dans le e-sport et le streaming.

11h45-12h15 | Repérer pour agir

Comment le service public se réinvente pour prendre en compte ces nouvelles réalités, ces nouveaux liens ?

 

  • Stéphanie Kis, représentante de Monsieur Jean Rottner, président de la Région Grand Est : Comment le service public régional de la formation intègre ces nouvelles façons de toucher les jeunes ?
  • Pascale d’Artois, déléguée générale de l’AFPA : comment faire connaitre la Promo 16-18 à des jeunes décrocheurs ?
  • Thibaut Guilluy, préfigurateur France Travail : quelles sont les nouvelles façons de toucher ces publics et les alliances à construire ?

12h15-12h45 | Et maintenant !?

  • Carine Seiler, haut-commissaire aux compétences
  • Conclusion de Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels

Pour organiser au mieux votre venue, nous vous demandons de bien vouloir vous munir d’une pièce d’identité et confirmer votre présence ainsi que celles des personnes qui vous accompagnent par retour de mail à l’adresse suivante :

sec.hautcommissaire.competences@cab.travail.gouv.fr

Source