2022-24657 – Etude des défauts ponctuels dans UO2+x et CeO2-x H/F

  • N’importe où

Domaine : Matériaux, physique du solide
Contrat : Stage
Description du poste :
La connaissance des propriétés des défauts ponctuels dans les oxydes non-stœchiométriques est essentielle à la maîtrise des propriétés d’usage de ces matériaux à hautes températures (sensibilité redox, propriétés mécaniques, propriétés de transport…).
Afin de les caractériser, nous avons développé en collaboration avec le CNRS/LEPMI de Grenoble, un dispositif d’électrochimie du solide qui combine la coulométrie à la méthode dite de la fem (force électro-motrice). Ce dispositif permet la réalisation d’expériences d’oxydation ou de réduction d’oxydes non-stœchiométriques par voie solide. L’analyse des données expérimentales stationnaires (respt. transitoires) indique qu’il est possible d’interpréter ces expériences en termes d’énergies de formation (respt. de coefficients de diffusion) de défauts ponctuels. Un grand nombre d’expériences a été réalisé dont les résultats nécessitent désormais le développement d’outils numériques robustes permettant d’identifier les propriétés physiques des défauts mis en jeu.
Vous développerez tout d’abord le modèle d’un point de vue théorique sur la base de la chimie des défauts à l’équilibre en ce qui concerne les données stationnaires, et sur la base de la thermodynamique des processus irréversibles en ce qui concerne les données transitoires.
Vous appliquerez ensuite l’outil à l’interprétation quantitative de données expérimentales relatives à des échantillons d’oxydes non-stœchiométriques d’uranium et de cérium.

METHODES À METTRE EN ŒUVRE :
Analyse théorique des relations existant entre diffusion chimique de l’oxygène et diffusion des défauts (loi de Fick, loi d’Onsager, chimie du solide).
Programmation appliquée à la résolution numérique d’équations de diffusion ou mettant en œuvre des équilibres chimiques. Mise en œuvre en scilab, matlab, python ou autre suivant les affinités du candidat.

Stage de niveau Master 1 / Master 2.

CONNAISSANCES PREALABLES :
Il est préférable que le candidat ait des notions de chimie du solide (pas indispensable), ainsi qu’une bonne maîtrise de méthodes numériques pour la résolution d’équation différentielles partielles et d’outils informatiques pour mettre en œuvre ces résolutions (nécessaire).
Ville : Saint Paul Lez Durance
Domaine : Matériaux, physique du solide
Contrat : Stage
Description du poste :
La connaissance des propriétés des défauts ponctuels dans les oxydes non-stœchiométriques est essentielle à la maîtrise des propriétés d’usage de ces matériaux à hautes températures (sensibilité redox, propriétés mécaniques, propriétés de transport…).
Afin de les caractériser, nous avons développé en collaboration avec le CNRS/LEPMI de Grenoble, un dispositif d’électrochimie du solide qui combine la coulométrie à la méthode dite de la fem (force électro-motrice). Ce dispositif permet la réalisation d’expériences d’oxydation ou de réduction d’oxydes non-stœchiométriques par voie solide. L’analyse des données expérimentales stationnaires (respt. transitoires) indique qu’il est possible d’interpréter ces expériences en termes d’énergies de formation (respt. de coefficients de diffusion) de défauts ponctuels. Un grand nombre d’expériences a été réalisé dont les résultats nécessitent désormais le développement d’outils numériques robustes permettant d’identifier les propriétés physiques des défauts mis en jeu.
Vous développerez tout d’abord le modèle d’un point de vue théorique sur la base de la chimie des défauts à l’équilibre en ce qui concerne les données stationnaires, et sur la base de la thermodynamique des processus irréversibles en ce qui concerne les données transitoires.
Vous appliquerez ensuite l’outil à l’interprétation quantitative de données expérimentales relatives à des échantillons d’oxydes non-stœchiométriques d’uranium et de cérium.

METHODES À METTRE EN ŒUVRE :
Analyse théorique des relations existant entre diffusion chimique de l’oxygène et diffusion des défauts (loi de Fick, loi d’Onsager, chimie du solide).
Programmation appliquée à la résolution numérique d’équations de diffusion ou mettant en œuvre des équilibres chimiques. Mise en œuvre en scilab, matlab, python ou autre suivant les affinités du candidat.
Stage de niveau Master 1 / Master 2.

CONNAISSANCES PREALABLES :
Il est préférable que le candidat ait des notions de chimie du solide (pas indispensable), ainsi qu’une bonne maîtrise de méthodes numériques pour la résolution d’équation différentielles partielles et d’outils informatiques pour mettre en œuvre ces résolutions (nécessaire).
Ville : Saint Paul Lez DuranceRead MoreMatériaux, physique du solide, Stage, Saint Paul Lez DuranceExport RSS des offres – Seulement les offres à la une : Non