2022-24722 – Thermochimie et relâchement de gaz H/F

  • N’importe où

Domaine : Physique de l’état condensé, chimie et nanosciences
Contrat : Stage
Description du poste :
Le LAMIR étudie le relâchement des radionucléides hors du combustible nucléaire irradié lors d’une montée en température pour simuler des situations d’accident (parfois graves) et limiter leur impact.
Nous avons récemment équipé un de nos fours avec des sondes à oxygène qui mesurent le potentiel oxygène en entrée et en sortie. Les résultats préliminaires obtenus dans le cadre d’un premier stage ont montré une apparente corrélation entre le relâchement des gaz de fission hors d’un échantillon de combustible irradié et l’évolution du potentiel oxygène à l’intérieur de ce four.
Vous prendrez, dans un premier temps, connaissance des fours de traitement thermique du laboratoire, de leur fonctionnement, et de la manière dont sont mesurés le relâchement de gaz de fission et l’évolution du potentiel oxygène.
Vous développerez des outils pour estimer la quantité d’oxygène absorbée par l’échantillon. Sur la base de la littérature, vous évaluerez comment les propriétés du combustible irradié peuvent être affectées par cette modification de leur stœchiométrie et vous proposerez des interprétations sur la manière dont modification de la stœchiométrie et relâchement des gaz de fission pourraient être corrélées.
Vos travaux se feront en étroite collaboration avec un étudiant en thèse, qui étudie le relâchement des gaz de fission de manière plus large. En fonction des opportunités, vous pourrez participer à des campagnes expérimentales.

Physique de l’état condensé, chimie et nanosciences
Ville : Saint Paul Lez Durance
Domaine : Physique de l’état condensé, chimie et nanosciences
Contrat : Stage
Description du poste :
Le LAMIR étudie le relâchement des radionucléides hors du combustible nucléaire irradié lors d’une montée en température pour simuler des situations d’accident (parfois graves) et limiter leur impact.
Nous avons récemment équipé un de nos fours avec des sondes à oxygène qui mesurent le potentiel oxygène en entrée et en sortie. Les résultats préliminaires obtenus dans le cadre d’un premier stage ont montré une apparente corrélation entre le relâchement des gaz de fission hors d’un échantillon de combustible irradié et l’évolution du potentiel oxygène à l’intérieur de ce four.
Vous prendrez, dans un premier temps, connaissance des fours de traitement thermique du laboratoire, de leur fonctionnement, et de la manière dont sont mesurés le relâchement de gaz de fission et l’évolution du potentiel oxygène.
Vous développerez des outils pour estimer la quantité d’oxygène absorbée par l’échantillon. Sur la base de la littérature, vous évaluerez comment les propriétés du combustible irradié peuvent être affectées par cette modification de leur stœchiométrie et vous proposerez des interprétations sur la manière dont modification de la stœchiométrie et relâchement des gaz de fission pourraient être corrélées.
Vos travaux se feront en étroite collaboration avec un étudiant en thèse, qui étudie le relâchement des gaz de fission de manière plus large. En fonction des opportunités, vous pourrez participer à des campagnes expérimentales.
Physique de l’état condensé, chimie et nanosciences
Ville : Saint Paul Lez DuranceRead MorePhysique de l’état condensé, chimie et nanosciences, Stage, Saint Paul Lez DuranceExport RSS des offres – Seulement les offres à la une : Non