2022-8264 – Adjoint(e) au chef du bureau des collectivités locales (5BCL) Chargé(e) de la cellule statistiques H/F

  • Contrat fonction publique
  • N’importe où

Domaine et métier : Gestion budgétaire et financière/Chargée / Chargé d’analyses budgétaires
Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et/ou aux contractuels
Description du poste :
L’adjoint(e) au chef du bureau chargé de la cellule statistiques est l’expert responsable de la constitution et de l’exploitation de bases de données nécessaires à la prise de décision dans le cadre de la gestion infra-annuelle et de la budgétisation de la mission « Relations avec les collectivités territoriales » (RCT), des prélèvements sur recettes des collectivités territoriales (PSR-CT), des mesures relatives à la fiscalité locale et de la prévision des dépenses et des recettes des administrations publiques locales (APUL).
En lien avec la direction générale des finances publiques (DGFiP) mais aussi la direction générale des collectivités locales (DGCL) et l’Observatoire des finances et de la gestion publique locales (OFGL), dans le cadre d’un travail étroit réalisé au sein du bureau avec les pôles « Transferts financiers État-collectivités territoriales » et « Gouvernance des finances locales et décentralisation », il est responsable :
de la constitution de bases de données en dépenses et en recettes des collectivités territoriales et de leurs établissements, en comptabilité par nature comme par fonction ;
des modélisations de prévisions infra-annuelles et pluriannuelles en dépenses et en recettes des collectivités au niveau agrégé et individuel ainsi que par strate.
De plus, en lien avec le pôle « Transferts financiers État-collectivités territoriales », il est chargé notamment :
du calibrage budgétaire des dispositifs de soutien aux collectivités ;
de la construction d’une base de donnée à l’échelle de chaque collectivité des concours financiers de l’État versés en fonctionnement et en investissement pour assurer un meilleur suivi individuel des 37 000 collectivités ou groupements ;
de l’analyse qualitative des dotations d’investissements (mission RCT et fonds de compensation de la TVA) dans le cadre du déploiement de la méthodologie du budget vert.
Parallèlement, en lien avec le pôle « Gouvernance des finances locales et décentralisation », il est chargé de l’exploitation des données quantitatives pour accompagner et affiner la prévision APUL.
La constitution et l’exploitation de bases de données seront menées en lien avec la DGFiP, l’Insee, voire des partenaires extérieurs (établissements d’enseignement supérieur, laboratoires de recherche, etc.).
Il participe, avec les autres membres du bureau, à l’élaboration de propositions d’économies et de réformes adressées au cabinet du ministre chargé des Comptes publics.

Compte tenu du périmètre du poste, une bonne connaissance de l’administration et des finances publiques locales est exigée.

Par ailleurs, le titulaire du poste sera l’interlocuteur des bureaux métiers de la DGFiP et de la DGCL concernant les bases de données. A ce titre, il devra faire preuve de diplomatie et savoir faire vivre un réseau de partenaires.

Enfin, en raison des sollicitations multiples (cabinet, élus, autres directions), le poste exige des qualités d’autonomie, de réactivité et d’ouverture d’esprit.

Lieu d’affectation : 139 rue de Bercy 75012 Paris
Niveau d’études min. souhaité : Niveau 6 Licence/diplômes équivalents
Export RSS des offres – Seulement les offres à la une : Non

Plus d’offres d’emploi fonction publique passerelles.economie.gouv.fr