Offre d’emploi CDD Chercheur : POST-DOCTORANT (H/F) sur la modélisation des interactions sous-sol-atmosphere sur Mars autrefois (PARIS 05 – Ile-de-France) Ref:UMR8539-ISARIC-086

  • N’importe où

Description principale de l’offre d’emploi :
Contexte Scientifique
Il y a plus de 3,5 milliards d’années, l’environnement de la planète Mars était totalement différent de celui d’aujourd’hui. Le climat permettait la formation de lacs et de rivières, comme en témoignent de nombreuses observations géologiques et minéralogiques. Cependant, les processus climatiques qui ont permis cet environnement à une époque où le soleil était plus faible qu’aujourd’hui restent énigmatiques. On peut imaginer une atmosphère avec un puissant effet de serre, par exemple grâce à la présence d’hydrogène H2 dans une atmosphère épaisse de CO2, mais de nombreuses questions demeurent : Dans ces conditions, peut-on expliquer les caractéristiques géologiques et la répartition des vestiges de lacs et de rivières ? La présence d’eau liquide était-elle épisodique ?
Activité de recherche
L’objectif des travaux de recherche est d’abord d’étudier les éventuels sources et puits d’hydrogène et autre gaz sur la planète Mars autrefois, à partir des données et conception théoriques sur le degazage de gaz par le manteau martien alors. Dans un deuxième temps, ces connaissances alliés aux modéles climatiques développés au LMD seront utilisés pour mieux comprendre la minéralogie observée aujourd’hui dans les terrains anciens.
https://emploi.cnrs.fr/Offres/CDD/UMR8539-ISARIC-086/Default.aspx

Description principale de l’offre d’emploi :
Contexte ScientifiqueIl y a plus de 3,5 milliards d’années, l’environnement de la planète Mars était totalement différent de celui d’aujourd’hui. Le climat permettait la formation de lacs et de rivières, comme en témoignent de nombreuses observations géologiques et minéralogiques. Cependant, les processus climatiques qui ont permis cet environnement à une époque où le soleil était plus faible qu’aujourd’hui restent énigmatiques. On peut imaginer une atmosphère avec un puissant effet de serre, par exemple grâce à la présence d’hydrogène H2 dans une atmosphère épaisse de CO2, mais de nombreuses questions demeurent : Dans ces conditions, peut-on expliquer les caractéristiques géologiques et la répartition des vestiges de lacs et de rivières ? La présence d’eau liquide était-elle épisodique ?Activité de rechercheL’objectif des travaux de recherche est d’abord d’étudier les éventuels sources et puits d’hydrogène et autre gaz sur la planète Mars autrefois, à partir des données et conception théoriques sur le degazage de gaz par le manteau martien alors. Dans un deuxième temps, ces connaissances alliés aux modéles climatiques développés au LMD seront utilisés pour mieux comprendre la minéralogie observée aujourd’hui dans les terrains anciens.
https://emploi.cnrs.fr/Offres/CDD/UMR8539-ISARIC-086/Default.aspx

Read More

Flux Rss de publication des offres sur le portail emploi du CNRS

Plus d’offres d’emploi du CNRS sur : https://emploi.cnrs.fr